Nantes - Rennes : conflit Breton

La 36e journée de Ligue 1 UberEats continue de se jouer : le dernier vainqueur de la Coupe de France reçoit le rival Rennais. Nantes (9e) est déjà qualifié pour la prochaine Ligue Europa mais aimerait bien définitivement priver le Stade Rennais (4e) de Ligue des Champions. Betips debrief.

Nantes - Rennes : conflit Breton
Le FC Nantes célèbre la victoire après la finale de la Coupe de France face à l'OGC Nice, au Stade de France.

La 36e journée de Ligue 1 UberEats continue de se jouer : le dernier vainqueur de la Coupe de France reçoit le rival Rennais. Nantes (9e) est déjà qualifié pour la prochaine Ligue Europa mais aimerait bien définitivement priver le Stade Rennais (4e) de Ligue des Champions. Coup d'envoi d'un match pour l'honneur, mercredi à 21h.  

Joueurs à suivre :

  • Moses Simon : Le Nantais est impliqué dans 4 buts (3 buts et 1 assist), lors de ses deux derniers matchs de Ligue 1 UberEats. C'est autant que lors de ses 19 précédents : en forme donc.
  • On ne veut plus le présenter ! Martin Terrier (Rennes) : 21 buts en 34 matchs. Oui, on sait, impressionnant !

Les absents :

  • Chirivella et Traoré sont blessés côté Nantais.
  • Nayef Aguerd est suspendu côté Rennais.

Le plus en forme ?

Les deux équipes ont perdus des points dans ce sprint final du championnat de France. Nantes compte 2 victoires sur les 5 derniers matchs (2 nuls et 1 défaite) ; le Stade Rennais en compte 3 (2 défaites contre Monaco et Strasbourg). Le week-end dernier, Nantes nous a fait mentir et a remporté la Coupe de France face à l'OGC Nice.

Confrontations directes :

Nantes n'a remporté que 2 de ses 22 derniers matchs face à Rennes en Ligue 1 (8 nuls et 12 défaites). Les Canaris n'ont marqué aucun but lors des 3 dernières rencontres contre les Bretons.

Le tuyau ?

Nantes a eu un week-end victorieux et n'a plus rien à jouer en championnat, mais devrait vouloir stopper les Rennais dans leurs courses à l'Europe. La cote du match nul est à 4,50 sur Betclic. Parieurs, c'est le pari fun, mais on y croit !