Liverpool - Tottenham : ne pas flancher

36e journée de Premier League : les Reds (2e) reçoivent les Spurs (5e). La victoire est obligatoire pour les deux équipes. L'affiche cruciale de ce week-end, c'est sur Betips.

Liverpool - Tottenham : ne pas flancher
Virgil Van Dijk sous le maillot de Liverpool en Ligue des Champions. 

On arrive bientôt au bout, 36e journée de Premier League. Les Reds (2e) reçoivent les Spurs (5e). La victoire est obligatoire pour les deux équipes. Un petit point sépare Liverpool du leader Citizen. En face, Tottenham est à deux points d'une qualification pour la prochaine Ligue des Champions. Affiche cruciale de ce week-end en Angleterre, samedi à 20h45.

Joueurs à suivre :

  • Sadio Mané : Le Sénégalais est considéré comme un potentiel candidat au Ballon d'Or cette année. Il a marqué 14 buts en 31 matchs de championnat cette saison.
  • Heung Min Son : Le Coréen réalise une saison pleine (encore une fois) : 19 buts et 7 assists en 31 matchs. Beaucoup trop sous-côté.  

Les absents :

  • Comme en LDC cette semaine, Roberto Firmino est le seul absent côté Reds.
  • Tottenham va devoir croiser les doigts en défense, les Spurs comptent 4 absences importantes : Tanganga, Skipp, Reguilon et Doherty.

Le plus en forme ?

Liverpool est sur une série de 12 victoires de suite à domicile et a gagné 4 de ses 5 derniers matchs (un match nul contre ... Manchester City). De l'autre côté, Tottenham n'a gagné que 3 de ses 5 dernières rencontres (1 nul et 1 défaite à domicile, face à Brighton).

Confrontations directes :

En championnat, Liverpool a reçu 29 fois les Spurs. Ils affichent un bilan de 19 victoires, 8 nuls et seulement 2 défaites. Le match aller s'était terminé sur le score de 2 partout à Londres.

Le tuyau ?

C'est une véritable affiche qui nous attend. Les Spurs ont reprit du poil de la bête depuis l'arrivée d'Antonio Conte sur le banc. Pourtant, les Reds restent favoris. Leur victoire sur le score de 2-1 est cotée à 8,40 sur Betclic. C'est le pari fun que Betips propose pour l'affiche du week-end. Parieurs, on pari que vous allez gagner ?