LDC : une 14e étoile sur la couronne madrilène

Le Real Madrid s’arroge sa 14e Ligue des Champions. C’est le verdict de la finale qui a opposé Liverpool au Real Madrid dans la capitale Française. Loin des sommets d’émotions auxquels nous ont habitués les deux équipes, elles nous ont quand même offerts, un très beau duel. Betips raconte.

LDC : une 14e étoile sur la couronne madrilène
MADRID, ESPAGNE - 22 avril 2014 : des milliers de drapeaux blancs des fans du REAL MADRID lors du match de l'UEFA Champions League contre l'ATLETICO au stade Santiago Bernabeu

Le Real Madrid s’arroge sa 14e Ligue des Champions. C’est le verdict de la finale qui a opposé Liverpool au Real Madrid dans la capitale Française. Loin des sommets d’émotions auxquels nous ont habitués les deux équipes, elles nous ont quand même offerts, un très beau duel. Betips raconte.

Nous l'avons annoncé le Real  Madrid peut remporter la Ligue des Champions. Le 28 mai 2022 est à marquer d’une pierre blanche pour les supporters madrilènes. La casa Blanca a remporté sa quatorzième coupe aux grandes oreilles. C’était la date à cocher. Le Roi d’Espagne avait pris rendez-vous. Rafael Nadal, Zinedine Zidane, Clarence Seedorf et Laurent Blanc, n’ont pas voulu se faire raconter l’événement. Et pourtant, le démarrage du match que tout le monde attendait, a pris du retard. La faute à des supporters anglais qui ont voulu pénétrer le stade de France sans billet. Les 22 acteurs, se sont échauffés à deux reprises pour ne pas se refroidir et chasser la pression monstre qui les rongeait de l’intérieur.

Clément Turpin donne le coup d’envoi, aux alentours de 20 h 30. Les joueurs des deux camps étaient comme tétanisés. Le Real Madrid a logiquement laissé la possession aux Reds de Sadio Mane. Les 15 premières minutes passent sans que l’une ou l’autre des deux équipes n’arrivent à inquiéter son adversaire. Mais le jeu s’accélère après la 20 min de jeu. Triple occasion pour Liverpool, la première mèche est allumée. Courtois contient la furia anglaise. Les vagues rouges commencent à être incessantes. Thibaut courtois arrive à détourner grâce à son double mètre, une frappe de Mane sur le poteau. Liverpool se réveille, mais il y a un géant qui ne veut rien laisser passer.

Mais peu avant la mi-temps, Karim Benzema ouvre le score après une confusion entre Alisson et sa défense. Malheureusement, le but du KB9, sera annulé à cause d’une position de hors-jeu incompréhensible au prime abord (On aurait dû réviser nos cours.) mais logique. Le but est normalement annulé pour une histoire de millimètres.

Le Real Madrid fait du Real Madrid

Ils nous l’ont précédemment montré. La pléthore d’occasion ne leur servira à rien. Une seule et ça suffira. Si Rodrigo Goes a pris la cape du super-héros au tour précédent, c'est au tour de l’autre brésilien Vinicius Jr. Sur une passe latérale et à ras de terre, le jeune brésilien surprend la défense de Liverpool et ouvre le score. Le Real Madrid marque sur sa deuxième opportunité la plus nette. C’est la maison blanche dans le texte.

La suite fut pénible pour Liverpool. Thibaut Courtois a décidé de ne rien laisser passer. Mo Salah a vu toutes ses tentatives stoppées. Les rentrées de Naby Keita, Roberto Firmino et Diego Jota n’ont pas gêné outre mesure la défense merengue. La mission était simple : ne rien laisser passer. Au sol, David Alaba était présent. Dans les airs, Eder Militao et Thibaut Courtois. Les Reds ont donc déserté la défense laissant des boulevards à Rodrygo, Benzema. Le score restera inchangé. La coupe déposée par Raul Gonzales, sera soulevée par Marcelo, la joie et les larmes aux yeux.

Les Tops de Betips :

· Clément Turpin : Rendons à Clément, ce qui est à Clement. Le jeune arbitre français a fait preuve de rigueur, d’autorité face à des habitués de la coupe aux grandes Oreilles. Il a su utiliser la VAR à bon escient et tout le monde a compris.

· Thibaut Courtois : Logiquement élu homme du match. Il a acquis le respect de tous. Il a écœuré Mo Salah et ses compères. Si Benzema a mené de main de maître l’attaque, ses mains d’orfèvres ont protégé les cages de la maison blanche.

· L’UEFA : L’instance européenne a parfaitement géré les esclandres qui se déroulaient à l’extérieur du stade.

Les Flops de Betips

· Virgil Van Djik : Le défenseur Néerlandais est passé à côté de son match. Si Konate a été très en vue, lui, il a été moyennement. Il aurait pu mieux gérer Vinicius qui était dans son dos.

· Jürgen Klopp : C’est facile de lui jeter le tort, mais cela reste son rôle d’assumer les déboires de son équipe. Thiago Alcantara n’aurait pas dû débuter ce match. Très tôt, on a senti que sa blessure le gênait. Il rongeait son frein et n’arrivait pas à être efficace. Naby Keita aurait dû débuter ou rentrer plutôt dans le match.

· Les supporters de Liverpool : ils n’ont décidément rien appris de l’histoire. Le football est une fête. La violence ne saurait y être mêlée. La catastrophe d’Hillsborough le 15 avril 1989 causant 97 morts a été vite oubliée.

La Prochaine, étape :

Les joueurs de Liverpool ont perdu deux finales en moins d’une semaine. L’avenir nous dira, s’il fallait sacrifier la Première Ligue et reposer les joueurs avant la finale de LDC. Il faudra tout oublier et aller de l’avant la saison prochaine.

Le Real jouera en ouverture de la saison prochaine, la super coupe d’Europe face à Francfort. Le mondial des Clubs est aussi en ligne de mire. Mais il n’y a pas le temps pour rêvasser. Les joueurs reprendront les affaires courantes bientôt. La Ligue des Nations, les éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations 2023 débuteront dans quelques jours. Betips vous tiendra au courant.