La Liga 2022-2023 : feuille de route

La Liga fait sa rentrée !

La Liga 2022-2023 : feuille de route
La Liga fait son retour !

Après la Ligue 1, La Premier League et la Bundesliga, La Liga fait sa rentrée ! Voici le guide de cette saison 2022-2023 du championnat espagnol !

Comme les autres championnats, la Liga marquera une pause au moment de la Coupe du Monde. Cette pause sera du 9 novembre jusqu'au week-end du 31 décembre. La saison dernière, le Real Madrid a été sacré champion de la Liga. Pour cette nouvelle saison, si les hommes d'Ancelotti ont la ferme intention de conserver le trône, le FC Barcelone compte bien causer des ennuis aux madrilènes avec l'aide de leur recrutement. Peut-être le retour du grand Clasico que certains annoncent moins intéressant depuis que Ronaldo et Messi ne sont plus en Espagne.

Le champion : Le Barça et le Real à la bagarre, l'Atlético dans l'ombre ?

L'objectif du Real Madrid est clair : gagner tous les titres ! La Casa Blanca a commencé sa quête mercredi soir en remportant la Super Coupe d'Europe face à Francfort (2-0). Sur le mercato, Florentino Perez, qui n'a pas réussi a amené Kylian Mbappé dans la capitale espagnole, s'est contenté d'ajustement en recrutant Aurélien Tchouaméni et Antonio Rüdiger, alors que les supporters réclament un attaquant capable de suppléer Karim Benzema. En attendant de savoir si Florentino Perez réservera une recrue surprise aux Madridistas, comme avec Camavinga l'année dernière, nul doute que les deux recrues des Merengues apporteront quelque chose au groupe d'Ancelotti. C'est surtout dans les départs que ça a bougé à Madrid. Jovic est envoyé en prêt du côté de la Fiorentina, Mayoral a été vendu à Getafe, Kubo a été vendu à la Real Sociedad, et Gareth Bale, Isco et la légende Marcelo sont partis à la fin de leurs contrats. Du côté de Barcelone, c'est plutôt dans les arrivées que cela bouge le plus. Lewandowski, Raphinha, Christensen, Kessié et Koundé sont arrivés afin de permettre au club catalan de détrôné le Real, et Ousmane Dembélé à lui prolonger son contrat, mais les Blaugrana doivent encore enregistrer leurs recrues auprès de La Liga. Barcelone rêve d'attirer Bernardo Silva qui pourrait surement faire office de figure de prouve du renouveau du Barça mener par Joan Laporta et surtout Xavi. Et l'Atlético de Madrid dans tout ça ? Jusqu'à maintenant, les Colchoneros ont recruté Nahuel Molina (Udinese), Samuel Lino (Gil Vicente), qui a été envoyé directement en prêt à Valence et Axel Witsel dont le contrat à Dortmund a pris fin. Saul et Morata sont également revenus de prêt. Est-ce suffisant pour concurrencer à nouveau les deux mastodontes madrilène et barcelonais ? C'est à voir mais on est jamais à l'abris d'une surprise d'El Cholo Simeone ! Surtout qu'en soit l'effectif de l'Atléti ne sait pas affaiblit, et compte encore des joueurs comme Félix, Carrasco, Llorente, Koke ou Correa. Reste aussi à savoir si Antoine Griezmann retrouvera son meilleur niveau avant le Mondial. Les Colchoneros ont des argument à faire valoir.

La course à l'Europe

La saison dernière, l'Atlético de Madrid avait fini 3e avec un point en plus par rapport au Séville FC. Les hommes de Lopetegui sont toujours là pour les places européennes. Mais cette saison ce sera plus compliqué pour les pensionnaires de Sanchez-Pizjuan. Séville a perdu pendant ce mercato sa charnière centrale Koundé-Diego Carlos. Seul Marcao est arrivé pour remplacer numériquement l'un des deux joueurs. Les Rojiblancos ont également obtenu le prêt d'Alex Telles de Manchester United et obtenu la signature d'Isco ! L'ancien du Real Madrid retrouve Lopetegui à Séville. Les deux hommes se sont côtoyés dans la capitale espagnole mais aussi en sélection où Isco avait brillé sous les ordres de Lopetegui. Et si Isco brille ça fait très mal ! Pour les places européennes il faudra bien évidemment compter sur le Real Betis, tenant du titre de la Copa Del Rey. Les Béticos ont notamment recruté William José, prêté par la Real Sociedad. Luiz Felipe est arrivé après la fin de son contrat avec la Lazio, et l'espoir brésilien, Luiz Henrique est arrivé de Fluminense. Les coéquipiers de Nabil Fekir ont des arguments qui peuvent leur faire obtenir une place européenne. La Real Sociedad sera aussi de la partie. Le club du Pays Basque pourrait bien être intéressant à suivre avec sa force offensive. En plus de compter déjà Alexander Isak, David Silva ou Mikel Oyarzabal, la Real a accueilli Takefusa Kubo et Mohamed Ali Cho, deux jeunes recrues dont le talent est là et qui pourraient faire des ravages sur les pelouses espagnoles ! Même si Villarreal ne sait pas vraiment renforcer, le demi-finaliste de la dernière Ligue des Champions compte bien montrer que son parcours n'était pas qu'un coup de chance ! Bilbao, dont Ernesto Valverde a repris les rênes sera en embuscade pour l'Europe avec l'aide de ses jeunes comme Nico Williams, Oihan Sancet ou Unai Vencedor. Valence habitué aussi à être en embuscade pour les places européennes, pourrait bien avoir du mal cette saison. Gonçalo Guedes et Jasper Cillessen ont quitté le club. L'avenir de Carlos Soler est incertain. Dans le sens des arrivées, jusqu'à maintenant, les pensionnaires de Mestalla ont obtenu les prêts de Samuel Lino et de Tiago Ribeiro, jeune de la réserve de l'AS Monaco. Samu Castillejo a rejoint le club après la fin de son contrat avec le Milan AC. Hugo Duro a définitivement été acheté. Mais il en faudra plus aux Murcièlagos pour espérer décrocher l'Europe.

La course au maintien, la surprise Getafe ?

La saison dernière, bon nombre de clubs ont évité la relégation de justesse : Cadix, Majorque, Getafe, l'Espanyol de Barcelone, Elche et le Rayo Vallecano. Pour cette nouvelle saison les promus sont : Almeria, le Real Valladolid et Girona. En général, en Espagne, les promus arrivent à se maintenir lors de la saison de leurs montées. Attention aussi à Osasuna et au Celta de Vigo qui sont habitués à faire à la fois des saisons correctes et des saisons où c'est la lutte pour le maintien. Getafe aussi est capable de faire des saisons honorables, comme en 2019 où le club de la banlieue madrilène a terminé 5e du classement, tout en faisant des saisons plus compliquées. Pour ce mercato, les Azulones ont recruté certaines valeurs sûres du championnat comme Portu, Luis Milla, Borja Mayoral, Domingos Duarte et Jaime Seoane. De quoi permettre peut-être à Getafe de viser une nouvelle fois plus haut que le maintien.

Le Pichichi

Le titre de meilleur buteur de la Liga devrait se jouer entre Karim Benzema et Robert Lewandowski, devenus probablement les meilleurs numéros 9 actuellement dans le monde. Mais dans le championnat, il pourrait y avoir des troubles-fêtes comme Gerard Moreno, Alexander Isak, Iago Aspas, Youssef En-Nesyri, Borja Iglesias ou William José. C'est moins clinquant qu'un Benzema ou un Lewandowski mais tout ce petit monde sait marquer des buts, de quoi nous offrir du spectacle et des belles côtes tout au long de la saison !

En attendant de savoir qui sera El Pichichi, La Liga reprend ce vendredi soir à 21h avec en ouverture un match en Osasuna et le Séville FC. Bonne saison à tous !