Bordeaux : les finances encadrées par la DNCG

Bordeaux n'en a pas fini avec ses problèmes financiers !

Bordeaux : les finances encadrées par la DNCG
Les finances de Bordeaux font encore parler d'elles 

Le gendarme financier du football français a décidé d'encadrer la masse salariale et les indemnités de transfert du club bordelais après une nouvelle audition de ce dernier.

Des sanctions plus difficiles évitées, des ventes en vues

Les Girondins ont évité des sanction plus importante comme l'obligation de vendre avant d'acheter, ou une interdiction de recrutement à titre onéreux (hors prêts et joueurs libres). Bordeaux pourra recruter mais avec une marge de manoeuvre réduite, surtout que le mercato ferme ses portes le 1er septembre prochain. Le club de Gérard Lopez compte se séparer de certains joueurs comme Laurent Koscielny, Rémi Oudin ou Paul Baysse. La vente de Sékou Mara à Southampton a permis d'entamer le redressage des comptes du club et probablement permis à Bordeaux de limiter la casse auprès de la DNCG.

Des homologations de contrats en salle d'attente

Officieusement, Bordeaux compte deux recrues : les défenseurs Yoann Barbet et Vital Nsimba. Le gardien Jonas Lössl est annoncé proche du club également. Mais Bordeaux ne peut pas compter sur ses deux recrues défensifs pour la Ligue 2, du moins pour le moment. Les contrats des deux joueurs ne seront pas homologués tant que les Girondins ne respecteront pas leurs engagements vis-à-vis de la DNCG, surtout concernant la masse salariale du club qui doit être réduite. Les deux défenseurs n'ont pas pu jouer contre Valenciennes pour la 1ère journée de Ligue 2 et le timing semble court pour le match à Rodez ce samedi mais on ne sait jamais. Gérard Lopez et ses équipes ont donc encore du pain sur la planche afin de redresser les Girondins de Bordeaux.