ATP 500 Barcelone : Bublik va-t-il accepter de perdre et terminer son match face à Ruusuvuori ?

Tennis - Tournoi de Barcelone

ATP 500 Barcelone : Bublik va-t-il accepter de perdre et terminer son match face à Ruusuvuori ?
Alexander Bublik, Roland Garros (Paris), mai 2019. 

Alexander Bublik a fait polémique la semaine dernière, lors des seizièmes de finale de Monte Carlo (Monaco). Le joueur a décidé d’abandonner au troisième set sans raisons apparentes, après avoir été « breaké » par Carreno-Busta. Cette fois-ci, le Kazakh est en seizièmes de finale de l’ATP 500 de Barcelone (Espagne). Il affrontera demain matin à 10 heures le Finlandais, Ruusuvuori.

Profil des joueurs :

Alexander Bublik: 33ème mondial, Kazakh, âgé de 24 ans, 1m96, droitier

Emil Ruusuvuori : 73ème mondial, Finlandais, âgé de 23 ans, 1m88, droitier

Le plus en forme ?

  • Bublik a réalisé un début de saison assez correct sur dur. Il a notamment remporté le premier tournoi de sa carrière à l’ATP 250 de Montpellier, le 6 février dernier. Il a largement dominé son adversaire (6-4 / 6-3) qui n’est autre que le numéro 3 mondial, Alexander Zverev. Néanmoins, sur terre battue, le kazakh a beaucoup de mal. Il s’est imposé difficilement en 3 sets face à Stan Wawrinka qui revient d’une longue absence de plus d'un an. Le joueur l’a avoué lui-même : « Sans les soucis physiques de Stan, je ne serai pas là. ». La suite, on la connaît, face à Carreno-Busta… Depuis, Alexander n’a pas rejoué sur cette surface qui déteste.
  • Le jeune finlandais réalise un très bon de saison. Ruusuvuori a ramené de beaux résultats sur dur. À l’Open d’Australie en janvier dernier, il a atteint les huitièmes de finale, avant de se faire stopper par le vainqueur, Rafael Nadal. Il a également été finaliste à l’ATP 250 de Pune (Inde) en février. Cette saison, Emil Ruusuvuori a toujours été qualifié au moins pour le second tour d’un Masters 1000 ou d’un Grand Chelem en Australie. Au tour précédent à Barcelone, il a balayé le vétéran espagnol, spécialiste de la terre battue, Feliciano Lopez (6-0 / 6-1). Grosse confiance pour le Finlandais.

Confrontations directes :

Les deux joueurs se sont rencontrés une seule fois, et sur dur en 2021. Ruusuvuori l’avait remporté (6-2 / 7-6)

Le tuyau ?

Bublik n’aime pas la terre battue, et ne joue pas son meilleur tennis. De plus, après la polémique de Monte Carlo, le public madrilène sera probablement contre lui, et en faveur du jeune finlandais. Ruusuvori lui, joue très bien cette saison, sur terre comme sur dur. Victoire d’Emil en deux sets.